YWCA Québec 500 000 $ pour rebâtir l’espoir

14 Mai 2014

La Fondation Lise Watier verse 500 000 $ à la campagne de financement Rebâtir l’espoir de la YWCA Québec et confirme sa mission de soutien et d’aide aux femmes et aux jeunes filles dans le besoin.

Québec, 12 mai 2014 – Lise Watier a fait sienne la cause des femmes en difficulté depuis longtemps. Véritable emblème de la réussite au féminin, la grande dame de la beauté décide de mettre l’épaule à la roue une fois de plus avec un don de 500 000 $. Par l’intermédiaire de la fondation qui porte son nom, Lise Watier souhaite venir en aide à la YWCA Québec et à sa campagne de financement REBÂTIR L’ESPOIR, la plus ambitieuse à ce jour, dont l’objectif est d’amasser 1,5 million de dollars.

La générosité de Lise Watier permettra à l’institution de la Vieille Capitale, qui vient en aide aux femmes de tous les horizons depuis bientôt 140 ans, de soutenir deux volets importants de ses activités : le programme de retour à l’emploi Étinc’elle et le Centre filles de la YWCA, qui s’adresse aux filles de 9 à 17 ans. REBÂTIR L’ESPOIR vise également à recueillir des fonds pour la construction d’un nouveau pavillon sociocommunautaire pour l’hébergement et l’accompagnement de femmes en difficulté et d’un autre dédié aux sports et aux loisirs. Ces nouveaux projets nécessiteront un investissement global de 18 millions.

Un futur Pavillon Lise Watier 

En hommage au don exceptionnel d’une femme d’affaires qui l’est tout autant, la YWCA Québec a choisi de donner au futur pavillon sociocommunautaire le nom de Lise Watier, qui se dit honorée par cet hommage, mais d’abord heureuse de pouvoir agir concrètement pour les femmes d’ici. « J’ai consacré ma vie à rendre plus belle la vie des femmes. Avant de leur permettre d’avancer, il faut leur permettre de vivre, voir de survivre et de gagner en autonomie et en estime de soi, déclare la donatrice. Je suis particulièrement fière de donner à la YWCA Québec une impulsion nouvelle et de semer l’espoir de meilleurs lendemains pour toutes ces femmes qui en ont besoin aujourd’hui. »

lwrebatir